lundi 5 octobre 2015

Le HBX - Décocheur Signature by Reo Wilde

Les décocheurs "Signatures Series":


Il y a deux ans, TRU Ball sortait le premier de ses décocheurs "Signature Series" avec la sortie du HBC, basé sur le HT Pro et avec l'aide de son archer emblématique: Reo Wilde, initiant une série de décocheurs créés en collaboration étroite avec leurs champions internationaux.

L'an dernier, la famille des décocheurs "Signature" s'agrandissait avec l'arrivée de l'Abyss (Pouce) et le Fulkrum (rotatif), dont la parenté était confié à Jesse Broadwather et dont la particularité était que les deux décocheurs avaient exactement la même poignée pour deux mécanismes différents.

Cette année est arrivé le petit dernier de Reo Wilde, conçu avec une idée novatrice: un décocheur s'ouvrant en deux entre l'index et le majeur pour activer le tir!!!
Cette innovation étant pensé pour pouvoir activer le décocheur avec pas moins de 5 méthodes différentes!!!
Ajoutant à cela la même ergonomie que le précédent décocheur "Signature" de Reo (le HBC), un réglage micrométrique de la course et du clic de déclenchement sur le même vis (nous y reviendrons), la possibilité de changer les ressorts de résistance pour faire varier la force d'ouverture, deux ergots différents permettant d'ajuster la prise de repère et de déclenchement et un corps en Bronze, on obtiens un décocheur particulièrement évolué technologiquement et qui promet de résoudre pas mal de choses au niveau de la technique de tir en Back Tension...

Le HBX (Honey Badger X):


A l'annonce de la sortie de ce décocheur, j'ai été particulièrement emballé à l'idée de l'essayer et d'écrire un article dessus tant les promesses affichés étaient alléchantes.
J'ai donc attendu la sortie officielle pour commander le HBX en taille L (Large) car ayant l'habitude des ergonomie des TRU Ball et ayant eu le HBC en main à Nîmes, cette taille me convenait mieux et surtout je comptais pouvoir le comparer au taille M, sans doute plus simple à trouver.

Après de nombreux échanges avec Benjamin Summers, notamment sur le délai et les disponibilité des modèles 4 doigts (je préfère ce type de poignée), j'ai finalement opté pour le modèle 3 doigts Large et passé commande.

Entre temps, le HBX a commencé à fleurir un peu partout et j'ai pu commencer à voir des retours sur ce décocheur. Stéphane BOISSAU ayant été un des premiers à recevoir le décocheur en France, je lui ais demandé s'il voulait participer à la rédaction du présent article, demande à laquelle il a très gentiment répondu de façon positive et m'a envoyé son compte-rendu et ses impressions sur le HBX, un retour qui sera écrit plus loin dans l'article et j'en profite pour le remercier de son aide et des échanges très utiles que nous avons eu depuis.

Au déballage:


Le décocheur arrive dans son blister en plastique et à la prise en main, on note tout de suite le poids de l'engin:



Une fois le blister ouvert, on trouve le décocheur accompagné d'un petit sachet comprenant un ressort et le second ergot (qui est l'ergot fin que l'on trouve sur tout les rotatifs de la marque) ainsi que la notice très détaillée et en couleur. La clé sur la photo ne se trouvait pas dans mon blister d'origine mais dans la pochette des papiers d'expédition: 


Description :


En prenant le décocheur en main, la sensation du poids se confirme tout de suite: il assume un poids de 182 grammes, contre 143 grammes pour un HT Pro ou 130 grammes pour le Scott Longhorn Pro
Mais surtout on se trouve en présence d'une magnifique pièce de métal usinée avec précision, à la finition légèrement satinée et aux formes arrondis très agréables en main.
Les jeux sont fonctionnels et l'ensemble dégage une réelle finition haut de gamme:


Détail des rainures usinées sur l'intérieur de la poignée pour une meilleure tenue:


Sérigraphie et détail du dessus du décocheur (on voit nettement la vis de réglage de la course):


La face arrière du décocheur avec la vis de blocage des ressorts de pression (grosse vis), la vis de montage de l'axe d'ouverture (petite vis), ainsi que la signature de Reo Wilde:


La prise en main est très agréable et le décocheur trouve naturellement sa place dans la main, seul pour moi l'ergot est un peu trop fin et sera remplacé par celui usiné maison que je monte sur tout mes décocheurs :


Vu du mécanisme du décocheur en mode "ouvert":



Le décocheur affiche des mensurations généreuse et est disponible en taille M ou L:

Longueur


Largeur (à l'endroit le plus large)


Comparaison des taille entre un HBC taille M (à gauche), le HBX en taille M (au centre) et en taille L (à droite), la prise en main est absolument identique entre le HBC et le HBX de même taille. On note l'ergot modifié bien plus large que celui d'origine; la tête est cependant plus avancée sur le HBX et le crochet positionné légèrement plus haut, ce qui pourra donner quelques variations au niveau de la prise de repères:


Un point cependant, la présence de vis à tête fendues/Pozidriv en lieu et place des vis à empreintes hexagonale qui obligent à avoir un tournevis pour ajuster la position de l'extension de l'ergot... Un peu moins pratique à mon sens que de pouvoir tout faire avec une ou deux clés hexagonales pour manipuler le décocheur: 


Néanmoins, la qualité de fabrication et de finition de l'ensemble n'est vraiment pas altéré par ce petit détail.

Le réglage du HBX:


Nous allons maintenant nous attaquer à la partie un peu plus coriace, à savoir comment régler son décocheur HBX...

Comme je l'ai déjà évoqué, le mécanisme de fonctionnement consiste à l'ouverture en deux parties autour d'un axe central du décocheur pour libérer le crochet.
Un ressort de pression permet de régler la force nécessaire à l'ouverture du mécanisme et celui-ci est interchangeable, le décocheur peut aussi fonctionner sans ressort pour une sensibilité maximale.
De même, le clic d'avertissement de décoche se règle avec la vis de réglage de la course et est conditionné par la position de la vis entre son point totalement vissé et son point totalement dévissé...compliqué?? Non pas tant que cela au final.

Comme précisé, le décocheur est livré avec deux ressorts, un de 4 lbs (à gauche) et un de 15 lbs (à droite):


Pour changer de ressort, il faut dévisser la grosse vis à l'arrière du décocheur pour ouvrir le logement du ressort (attention: ne pas dévisser la petite vis à cet endroit là, elle sert de blocage à l'axe de rotation des deux pièces du décocheur!!!):


Une fois la vis enlevé, on a accès au ressort. Pensez à bien resserrer la vis sans trop forcer dessus:


Pour changer l'extension de l'ergot, il suffit de dévisser les deux vis BTR qui retiennent le support:


Enlever le support et visser l'ergot fin sur un des deux trous libérés:


L'utilisation de ce type d'ergot sera essentiellement pour le tir en traction ou en transfert de force (rotatif).

Passons maintenant au réglage de la course et du clic:


Premièrement, débloquer la vis de blocage de la vis de réglage de la course:


Ensuite, vous pourrez agir sur la vis de réglage de la course référencée A sur la notice et pour la suite de l'opération (pensez à resserrer la vis de blocage une fois le réglage fait):


A partir de ce moment là, il convient de préciser deux termes que l'on trouvera sur la notice et qui permettrons de pouvoir régler le décocheur assez facilement:

Clockwise: Sens des aiguilles d'une montre - Visser
Counterclockwise: Sens inverse des aiguilles d'une montre - Dévisser

Le décocheur est livré équipé du ressort de 15 lbs et la vis dévissée de 2 tour et demi (Factory Setting).

Si on se réfère au document, on se retrouve sur l'échelle du haut (bleu) complètement à droite. L'échelle jaune correspond au ressort de 4 lbs et l'échelle rouge correspond à l'absence de ressort (réglage le plus sensible):


Pour régler votre décocheur, il convient tout d'abord de visser la vis de réglage A (donc aller vers la droite de l'échelle), ce qui a pour effet de bloquer le décocheur et empêcher son déclenchement.
Ensuite, tournez la vis dans le sens inverse (Counterclockwise/Dévisser) pour ajuster la course comme vous le souhaitez.
En tournant d' 1/8 de tour, vous êtes au déclenchement le plus rapide et sans clic d'avertissement.
Plus vous dévissez plus vous augmentez la course de déclenchement de votre décocheur et ce jusqu'à 1 tour.

A partir de là, on s'approche d'une zone que l'on qualifiera de "No man's Land", TRU Ball recommande de ne pas utiliser le décocheur dans cette zone tampon entre 1 tour et 1 1/2 tour.

En continuant à dévisser, on entre dans la zone du clic d'avertissement avec au tout début un clic assez rapide à atteindre et allant de plus en plus loin à atteindre au fur et à mesure que l'on s'approche du réglage d'usine (2 1/2 tours).

Une fois votre réglage choisi, resserrez la vis de blocage et faites vos tests.

Le choix de la force du ressort (ou son absence) jouera sur la sensibilité du décocheur. La combinaison avec le réglage de la course de déclenchement permettra d'adapter le décocheur à son propre style et sa technique.

Pour une utilisation au pouce, il convient de mettre le ressort le plus léger, voire ne pas mettre de ressort.
Pour une utilisation en rotatif pur, le ressort de 15 lbs sera un meilleur choix selon moi.

Au niveau du tir:


Avant d'exprimer mon ressenti, je vais "laisser la parole" à Stéphane Boissau, Pro Staff Mathews/Carbon Express/Bohning/Sureloc/Shrewd/PBS Shootoff/L'Archerie du Centre, Champion de France Campagne 2009 et 2014, Champion de France par équipe 2014, Vice-Champion de France par équipe 2015:

"Jusqu'à présent, j’utilisais comme décocheur le BT4 de chez Arc système. Mon souci était qu’en compétition, avec l’enjeu le stress… je n’arrivais pas à décontracter correctement mon index pour avoir un tir régulier et souple comme je peux l’avoir à l’entrainement. 
Quand Tru Ball à sorti le HBX avec une articulation entre l’index et le majeur, je me suis dis « c’est ca qu’il me faut !». Le mécanisme doit me permettre de ne plus penser à mon index pendant ma phase de traction.
J’ai eu la chance d’avoir été un premier archer français à l’avoir reçu en taille M et je remercie « l’Archerie du centre » situé à Saint-Avertin.
 Pour commencer à jouer avec ce jouet très bien fini, il est préférable de le faire avec une ficelle à son allonge pour voir comment il réagit et faire des pré-réglages. Le décocheur propose plusieurs façons de l’utiliser, mon objectif est de le tirer comme je le fais avec mon BT4 et d’utiliser la molette uniquement en cas de vent pour accélérer la libération en faisant bras de levier. Il faut régler la course et la pression. 

Ce décocheur est un hybride de traction et de rotation.

Avec la ficelle, tout roule à merveille, j’arme, j’équilibre mes doigts et je tracte. Pour avoir le bon rythme, j’ai mis le ressort de 4 livres et la course au minimum sans clic. Il faut maintenant, essayer à l’entrainement avec un arc. Premier chose, la tête est un peu plus longue que sur mon BT4, il faudra donc raccourcir le Dloop. 
Ceux qui utilisent le Tru Ball HBC, n’auront pas ce souci. Les premières flèches sont un peu hésitantes car on a toujours peur de se prendre de décocheur dans le nez et les sensations avec un arc sont différentes par rapport à une ficelle. La confiance vient. Au bout de seulement 20-25 min, je remarque que mon groupement est meilleur à 50m et que je reste plus en ligne.
.
J’ai effectué ma première situation de compétition avec le HBX lors de la consolante du dimanche au France Field car il n’y avait plus d’enjeu pour moi. Et la c’est le drame… chaque flèche tirée est longue, trop longue. Après le tir, j’ai analysé la situation pour comprendre le problème alors qu’à l’entraînement c’était si bien. J’ai vite compris le souci. J’armais trop sur l’index et une fois dans le mur, mon majeur et surtout mon annulaire était trop loin et il faut beaucoup de temps pour avoir un contact correct avant de pouvoir mettre la pression suffisante pour la libération du mécanisme.

Pour résoudre mon problème, j’arme à plat avec l’index et le majeur. Une fois dans le mur, je place mon annulaire et il faut vraiment bien le faire et sentir le décocheur car tout dépendra de ce doigt pour ouvrir l’articulation du HBX. Je précise que j’ai complètement oublié mon index qui était mon problème de base et c’est bien ce que je cherchais. Puis je fais mes oppositions de muscles pour vaincre les 4 livres du ressort en restant dans l’axe.
 J’ai amélioré ma régularité de tir à l’entrainement en faisant cela. Je pense qu’il faut bien opposer et tirer dans l’axe contrairement au décocheur Backtension traditionnels où l’on a souvent tendance à tourner le coude pour faire pivoter la tête pour déclencher. Cela  se traduit souvent par quelques écarts en latéral.
Puis vient le France FITA et DNAP  et je décide de faire toute la compétition avec le HBX. Les flèches sont longues car je crispe encore trop mes doigts sur le décocheur mais en restant vigilant, mes Carbon Express NanoPro font quand même 10 et mes épaules restent bien dans l’axe.
J’ai réglé mon problème d’index mais je dois mieux décontracter mon annulaire et ma main en général pour continuer à progresser avec le HBX en situation de compétition. Mais à l’entrainement, ce décocheur m’a clairement fait progresser en peu de temps. Il faut donc continuer à travailler et se laisser du temps pour bien maitriser ce décocheur."

Stéphane BOISSAU


Pour ma part, les premiers essais avec le HBX ont été très mitigés...
Ce décocheur offre tellement de possibilités que l'on en vient vite à ne pas trop savoir comment le prendre, d'où l'importance du point soulevé par Stépane sur l'utilisation d'une cordelette dans un premier temps.
J'ai alterné entre le ressort de 4 lbs et l'absence de ressort, en parcourant la plage de réglage totale et pour le moment je suis réglé sur la vis dévissée d'un demi tour seulement en partant de la position vissée maximale. 
Mon armement se passe avec la force axée sur l'index et le majeur, aucune force sur l'annulaire et le pouce enlevé de l'ergot, un peu comme sur mon décocheur à pouce (l'Incredible) et le petit doigt en guise de "sécurité" sur l'arrière du corps du décocheur, puis je prends mes repères en refaisant ma séquence de tir comme avec mon Incredible, puis je place mon pouce et continue la traction sur l'annulaire et l'appui sur le pouce jusqu'au déclenchement (technique BT au pouce).
Je n'ai eu qu'une compétition UFOLEP extérieure, mais c'téait le lendemain de la réception du HBX, donc je ne l'ai pas encore utilisé en compétition à l'heure de la rédaction de cet article.

Mes deux prochains concours (3D suivi d'un Nature) me donneront plus de renseignement sur ce décocheur, mais les derniers entraînements avec une reprise du réglage de la visette pour reprendre les repères forcément différents de l'Incredible m'ont permis de trouver une position et une séquence plus fluide et plus reproductible avec de beaux groupés à 40 m.

A noter: Quand j'écris "déclenchement au pouce", il convient de garder à l'esprit qu'il n'y a aucun mécanisme de déclenchement tel que l'on peux trouver sur un décocheur à pouce. Le déclenchement est du à l'effort de levier appliqué par le pouce sur l'onglet et la pression obtenue par l'annulaire.

Conclusions:


Ce décocheur est très surprenant au début et nécessitera un temps d'adaptation à son fonctionnement et pour trouver le bon réglage.
Mais c'est un décocheur qui donnera une grande satisfaction avec un tir répétitif, précis et adapté à sa technique.

 Pour l'avoir essayé en rotatif (transfert de force), ce décocheur fonctionne vraiment très bien dans ce mode.
Au niveau de l'utilisation au pouce, il est un peu plus pointilleux pour trouver le bon compromis entre la pression de ressort et le réglage de la course, on a tendance à vite "arracher" sa décoche selon le réglage choisi...et le résultat en cible n'est pas toujours bon dans ce cas là.
Ce décocheur semble voué à une utilisation en mode "traction" pure et je pense qu'il donnera d'excellents résultats dans cette utilisation là, le ressort servant dans ce cas à la puissance de déclenchement.
L'option de pouvoir le déclencher avec l'aide du pouce pourra servir en cas de conditions climatiques venteuses.

Et pour finir, je remets la vidéo décrivant les 5 méthodes d'activation du HBX, que vous pouvez retrouver sur la chaine Youtube de TRU Ball:

Comme toujours, vous pourrez retrouver et commenter l'article sur le forum Archery-Online en suivant ce lien: